第50 Travailler et apprendre à l’étranger avec Matias France Ireland

Scroll down to content

Listen at:

Bienvenue sur cette édition du moroccan scott aujourd’hui on a m’a dit toi ça va très bien merci à lyon de m’avoir ici aujourd’hui je suis ravi de pouvoir échanger la victoire à ce que tous pour toi oui bien sûr alors donc je m’appelle mathias gaspari j’ai 24 ans et j’ai rejoint je suis arrivé en irlande il ya à peu près huit mois avant ça j’étais en train de faire mes études à montréal au canada où j’ai passé quatre ans et avant le talent et au canada j’ai passé dix ans en france à paris où j’ai fait à mon école et avant ça j’étais en argentine donc je joue je suis né buenos aires donc voilà un peu rapidement les étapes principales de ma vie est ce quelqu’un c’est la motivation pour alors donc moi j’ai comme je te disais j’ai étudié au canada à montréal et j’ai fait une business school là bas est en fait pendant à pendant ce set cette période de mes études j’ai eu l’opportunité de faire des signes d’un chip des stages pendant l’été dans une entreprise technologique à paris et qui m’a énormément plu et donc le secteur d’activité l’industrie m’a énormément plu donc voila quand j’ai quand j’étais en train de chercher un travail après après la fin de mes études j’ai commencé à regarder en europe où est-ce qu’ils avaient la plupart des entreprises technologiques à du secteur technologique et j’ai pu constater que beaucoup de ces entreprises là qui étaient tus m’intéressait beaucoup étaient en fait basé à dublin alors l’heure siège européen est à dublin et donc c’est pour ça que j’ai commencé à chercher un travail un travail à dublin et que et que j’ai pu ni va prendre la décision voilà de déménager ici à dublin comme toute sainte oui ca c’est toujours challenging en fait c’est toujours si jamais facile au début au début il faut toujours il faut toujours s’adapter et on a un peu peur je pense avant de faire le changement et de déménager dans un nouveau pays on parle pas la langue mais moi je pense que c’est essentiel de se lancer même si même si on a peur au final ça finit toujours pas mieux se passer que l’on pensait et si on y va et si on le fait au final voilà ans se lance et on se rend compte qu’on est capable de bien plus que de ce qu’on pensait par contre je pense que pour pouvoir vraiment s’intégrer et apprendre à nous est longue dans un drapé qui n’est pas le tien c’est important de ne pas rester que avec des gens qui parlent la langue donc par exemple à – est en français et venant ici à dublin pour pouvoir m’adapter à la nouvelle langue et pour pouvoir travailler de façon confortable en anglais c’est essentiel que je ne passe pas mon temps que avec des français donc ça pour moi c’était un des indes et des conseils à donner à des personnes qui voudraient éventuellement faire le changement et travaille dans une des rares pays où la langue n’est pas forcément sa langue natale quand est-ce que tu as pensé à double ou pense que tout parce qu’elles touchent tous fait les âges et pour tous bien en centre d avis oui mais tous pensent que tout pouvait aller en très bonne distance oui oui c’est vrai j’aurais pu aller à rester à montréal mais je voulais retourner en europe parce que ma famille a été en europe donc je voulais retourner en europe pour être plus proche de ma famille et parce que j’aime bien la vie en europe et du blanc particulièrement parce que voilà c’est là où il ya beaucoup de ces deux grandes entreprises technologiques qui font du software donc c’est ce qui m’intéressait mois particulièrement d’abord c’est pour ça que j’ai décidé de venir ici plutôt que de rester en amérique du nord où aller en france aussi d’accord et quant au boulot ici qu’est-ce que tout pour égaler la défense oui je pense que ici ici en irlande il ya beaucoup il ya beaucoup d’opportunités il ya beaucoup d’opportunités dans plein de différentes entreprises après ce qui est important c’est de c’est de savoir ce qu’on veut et de de faire beau de faire de la recherche et de s’assurer que qu’on ne connait sur la bonne voie et donc par rapport à ça je pense que c’est important de faire des recherches sur la compagnie mais aussi de parler à des personnes qui travaillent dans la compagnie parce que sinon on peut vite se retrouver dans une compagnie qui n’est pas forcément la bonne et juste parce qu’il ya parce que c’est un gros nom alors qu’en france il ya beaucoup d’entreprises a plutôt locale et les dons des entreprises françaises tu suis je suis plus un process de recrutement qui est qui est assez assez standardisés déjà donc par exemple pour moi en étant jeune diplômé généralement tu dois donc faire un stage dans cette entreprise là de fin d’études et après avoir fait un stage de fin d’études tu peux éventuellement être embauchés par cette entreprise a donc ça c’est une boîte qui est beaucoup plus traditionnelle alors qu en irlande c’est pas aussi très chiadé qu’en france puisque c’est une entreprise internationale et justement c’est c’est plus il ya plus d’opportunités où il ya plus de flexibilité dans le procès dure qu’une loi après ce qui est important c’est justement de deux de comprendre en fait ce que fait de ce que font les différentes boîtes et de parler à des gens qui travaillent dans ces boîtes là pour pouvoir pour pouvoir avoir une meilleure idée et quand toi ici quelque chose oui enfin les personnes sont différentes donc les personnes avec qui et avec qui tu es d’entretien sont très différentes en france encore une fois c’est à c’est assez traditionnel c’est assez classique en fait qu’on entretient donc il ya pas mal de distance entre entre la personne qui passe d’entretien et la personne qui fait faire un entretien et ils cherchent des points des points assez précis quand on vient en irlande pour passer les entretiens moi j’ai l’impression qu’on nous laisse plus parler on nous donnait ce projet initiative en le lestant donne plus de l’opportunité de parler de nous mais on s’intéresse plus acquis au nez qu’en tant que personne plus que simplement voilà l’expérience professionnelle que tu avais où les études que tu as fait auparavant donc moi j’ai trouvé ça sympa justement de pouvoir développer un peu plus d’an qu’il s’intéresse un peu plus à moi donc personne et non pas que à mon expérience et mes études que j’ai d’accord et enfin toi hein est-ce qu’il ya quelque chose qu il y a ouais je sais pas trop par rapport à ça parce que moi c’est mon premier emploi ici à dublin et donc j’ai pas j’ai même pas chercher un emploi en france a donc je connais pas trop comment ça se passe ni pour la négociation de salaire n’est pas les bénéfices et autres parce que j’ai jamais eu de proposition donc je serai bientôt et pour la france à dublin c’est assez compliqué à trouver il ya beaucoup de beaucoup de demandes parce qu’il y avait beaucoup de gens qui viennent à dublin pour chercher un travail ou pour travailler donc il ya beaucoup de demandes et pas beaucoup d’offres donc les prix sont généralement assez élevé et les appartements ne sont pas toujours dans un super bon état donc en fait c’est pour ça que j’ai trouvé ça c’est un peu frustrant mais bon moi j’ai eu de la chance parce que l’entreprise que j’ai que j’ai rejoint ici là à dublin matt m’a aidé avec avec ce processus là nous a supportés justement dans la recherche de notre appartement il nous a mis à notre disposition une agence qui nous a aidés à trouver un appartement donc voila moi j’ai eu de la chance après voilà si jamais il ya des gens qui sont intéressés justement par parent travaille à dublin et qui ont peur justement par rapport à ça mon conseil c’est de ne pas hésiter à demander à l’entreprise qui vont rejoindre si jamais ils ont des contacts dans l’hexagone des agences immobilières qui peuvent peut-être les aider justement à trouver un loyer parce que sinon c’est c’est pas facile en france ça dépend où tu vas travailler mais à paris les prix sont assez similaires par rapport à dublin par contre il ya plus d’offre donc moins de mal à trouver a pris un appartement donc voilà et qu’est ce qui se passe avec l’assurance par rapport à exactement [Musique] l’instance en france je pense que c’est social et il est privé oui encore là quand madonna et mais de celle de ceux qui s’aiment pas difficile pour vous quelques les autres c’est pour ça que je pense que si toi ne te tiens et après ça l’a offert 2 1 points cette importance qui a autant de localisation localisation tout doit faire quelques concessions pour trouver un ou aussi que l’assurance c’est un coup specific peu partout comme ça non c’est enfin moi c’est la même chose que toi montrer ici j’ai une assurance privée que l’entreprise m’a donné mais c’est vrai que c’est important de deux de négocier ça dans le contrat en france comme tu disais en fait ya une partie qui est publique mais aussi une partie qui est privé donc en fait tu peux avoir les deux je connais pas trop les spécificités par rapport à la france non plus parce que j’ai pas travailler là bas et donc j’ai pas eu à négocier ça mais oui effectivement je sais qu’à dublin généralement la plupart des entreprises te propose dans le package de bénéfices une assurance privée de tout ce qui est tapé quelques chocs coûte ici [Musique] non beaucoup d’alcool au bout de la gamme a5 différente parce que tout fait beaucoup des popes quelque chose je pense que en france non ici à beaucoup plus de pub en fait c’est vrai que l’activité pour tout le monde à dublin c’est d’aller après le travail au pub et boire des bières et dépendent et serra et regarder du sport du rugby mais c’était pour moi c’était pas un choc culturel moi j’adore justement c’est super sympa parce que les gens s’en sont bien ceux sont marrant il est bien sorti les aime bien s’amuser donc pour moi c’était pas un show culturel mais à mais le contraire j’apprécie bien après ce qu’est ce qui est bien justement avec les gens mais aussi c’est que c’est des gens qui sont qui sont super sociable et donc et donc qui est bien échangé avec avec des nouvelles personnes ils sont ouverts à rencontrer du monde et c’est donc donc ça si c’était c’était super et non pour l’instant j’ai pas trop de j’ai pas trop de points négatifs ou de deux choses auxquelles je pense que les gens doivent faire attention par rapport à l’irlande bon après il pleut beaucoup ont donc vraiment france aussi floue beaucoup donc et aussi il y as well [Musique] le premier conseil cessé de se lancer il faut pas hésiter il faut y aller moi je pense que la lèze qui nous bloque toujours c’est la peur qu’on a de l’inconnu et pau pour vaincre cette peur en fait on peut étudier on peut se préparer on peut lier on peut faire tout ce qu’on veut mais au final rien ne va nous préparer aussi bien que d’y aller et de avoir l’expérience sur place donc on fait de moi premier conseil c’est de se lancer et d’apprendre sur place pour moi c’est le meilleur là mais en face on apprendre après bien sûr je pense que c’est important de faire de se préparer comme pour tout voyage donc pour éviter justement d’avoir un gros choc quand on arrive donc de se renseigner par rapport à la culture donc d’essayer de lire par la culture essayé essayé de lire par rapport au climat parfois on veut non parfois je sais pas des pays sud-américains oui où il fait beau et chaud et caetera et toulon des joyeux est arrivée à dublin il pleut il pleut tous les trois jours ou tous les deux jours c’est un peu choquant donc en fait si bien dit il faut se renseigner par rapport à la température aussi je pense que c’est important de se renseigner par rapport à l’économie aussi du pays et à la politique à bord deux pour ce pour se préparer en bonne foi et après encore une fois on fait on peut on peut faire on peut faire plein de choses je pense dans de ce type là dans la préparation et un autre point que moi je pense toujours important c’est de parler avec housse et de rentrer en contact avec des gens de notre entourage ayant peut-être soit vécu là bas soit connaissent des gens qui ont vécu là bas comme ça quand tu parles avec des gens qui ont été à dublin et peuvent partager avec toi de leur expérience mais pour moi le fait l’essentiel encore une fois c’est c’est de découvrir par soi même et c’est à essayer de venir essayer de expérimenté soi-même et de te faire ta toc ton propre avis et 2 et 2 ha et flexibles ont fait une fois qu’on arrive et flexible et agile pour pouvoir justement comprendre ces différentes différences culturelles et ses subtilités entre les différentes cultures et pour moi c’est comme ça qu’on fini par vraiment pouvoir s’adapter à un nouveau pays à quand tu dis l’économie tout doux par 2 des salaires que c’est là il ya une différence entre les salaires non moi je parlais plus 2 macro économie du pays pour connaître un peu la situation mais ça peut être effectivement la macroéconomie peut être après l’ailier ou peut avoir un impact sur les salaires qui sont proposées aux aux gens dans ce pays non c’est toi c’est plutôt bon d’accord si tout ça ouf alors mathias il ya quinze ans il avait d’abord il avait dix ans à 10 ans j’ai donc mathias à 15 ans non franchement de jeu de faire exactement ce que j’ai fait d’être où elle d’esprit de aller à l’étranger – comme je te disais je suis arrivé en france quand j’avais 10 ans de l’argentine et je ne connaissais pas du tout la france j’étais pas forcément très préparée je ne parlais pas français je suis arrivé le premier jour dans ma dans ma classe de l’école et je ne comprenais rien du tout je ne comprenais rien du tout et je me rappelle que la professeure l’opposant m’interroger m’a demandé poser une question aux français et moi était tout le monde me regarde et moi j’aurai tout le monde et je savais pas quoi donc voilà c’est j’ai commencé comme ça et aujourd’hui je travaille en français et je parle français de façon native donc donc voilà c’est ça c’est grâce à l ouverture d’esprit donc moi mon conseil ça serait de dette ou vers des dettes ouvert d’esprit et de ne rien changer par rapport à ce que j’ai fait et des toujours essayé de prendre des opportunités qu’on a pour apprendre des choses une longue nouvelle ou pour aller dans une culture nouvelle et c’est jusqu’au final ça ne finit toujours par être à part payées par ebay paraître bénéficiant pour pour toi merci à toi aller si quelqu’un ouais alors soit par facebook mathias gaspari soit par linkedin aussi si jamais quelqu’un qui cherche un travail paris mathias gaspari et je suis joignable par message sur ces deux plateformes son problème merci mavuba y

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: