第36 Travailler et apprendre à l’étranger avec Remi France Ireland

Scroll down to content

email: leonardo.martin@pm.me

Transcript

bienvenue sur cette édition du concours de belote rami bonjour ça veut dire merci à toi et bien merci l’umih être chef de projet et racontera cette histoire et voilà si tout pour oui bien sûr mais je m’appelle rami je suis je vis en iran depuis presque douze ans je suis arrivé en septembre 2007 et je travaille aujourd’hui comme chef de projet pour une société d’informatique en irlande je suis marié j’ai deux enfants et je suis bien installé en irlande qu’est-ce que c’était la motivation pour aller aller cueillir à l’époque en ça faisait plusieurs années que je pensais à déménager à l’étranger je voulais essayer une expérience soit aux états unis ou en australie c’était principalement les états unis et l’australie à l’époque la vingtaine j’avais 20 ans j’avais 25 ans 26 ans que je me suis décidé j’avais terminé mes études j’étais déjà bien l’homme est bien bien bien impliqué dans mon travail j’avais une carrière qui était qui marchait pas mal mais j’avais toujours voulu faire une expérience je n’avais pas d’enfants je n’avais pas de femme à l’époque je me suis dit c’est la bonne occasion est la bonne opportunité pour moi d’essayer quelque chose est en fait ça a été une d une chaîne de circonstance je me suis cassé la jambe plutôt plutôt de manière mauvaise je suis resté six mois alité et pendant ce pendant ces six mois j’ai fait pas mal de choses je me suis je me suis impliqué dans pas mal de choses et je me suis dit bah tiens c’est peut-être le moment je travaille pas de plus si moi je vais commencer à réfléchir à mon projet de partir à l’étranger et j’ai commencé à regarder pour partir vivre en australie et puis j’ai réalisé en regardant sur les forums que partir en australie s’impliquer de parler anglais qu’il y avait un accent qui était très fort et c est ça m’a un peu inquiété puisque je serais parti avec un visa vacances travail et ce visa aurait été d’un an est renouvelée d’un an si j’avais travaillé dans une certaine fonction et j’ai voulu profiter de ces deux en australie autant que faire se peut et donc je me suis décidé de partir d’abord en europe pour six mois à un an et apprendre l’anglais est donc c’est là où je me suis décidée sur les landes plus que sur l’angleterre parce que je n’étais jamais allé en irlande et ça avait l’air un pays que je me rends bien visiter mon anglais était pas terrible mon anglais étaient j’aurais été j’étais capable de me débrouiller pour à ses commandes et à manger ou faire des choses simples mais je ne m’engagerai pas sur des conversations très important je n’aurais pas été capable de parler de politique j’aurais plus de parler du beau temps et puis et puis acheter une bière mais enfin c’était c’était vraiment limité mais aussi pour la survie au trail halal tout doit faire tout à fait alors c’est là vous saviez intéressant où j’étais encore en france et j’ai fait un peu des recherches sur l’irlande et c’était le moment du boom le monde du celtic tiger et il y avait il y avait un poste pour un poste de restaurants manager de restaurant de dial de gérant de restaurant pour l’aéroport et je les ai contactés ils m’ont recontacté ils m’ont est monté invité pour un entretien à l’aéroport et j’y suis allé et l’entretien s’est pas très bien passé dans le sens où dans le sens où mon anglais était vraiment vraiment pas terrible non non je suis venu en irlande je suis venu j’ai volé donc je suis venu en irlande en septembre pour cet entretien mon entretien s’est passé comme il s’est passé ce que j’ai réalisé plus tard c’est que la plupart des gens qui travaillaient dans l’aéroport ne parlait pas forcément bien anglais non plus donc j’étais bien j’étais plus ou moins haut niveau c’était le moment où tout le monde il y avait du boulot du travail pour tout le monde partout et j’avais une expérience qui était plus qu’importante dans ce domaine puisque gt gt gérants de restaurants en france aussi et donc ils ont fait c’est bon on te donne le boulot et je l’aurais je leur ai montré que je m’étais impliqué pour apprendre l’anglais pour apprendre le vocabulaire et je suis quelqu’un qui naturellement m’implique pour jour de choses donc c’est ce que j’ai fait et donc ils m’ont offert le travail je suis revenu en france pour trois semaines et après trois semaines j’ai déménagé en irlande et je suis arrivé en iran le 17 octobre 2007 et tué sept ans avec les anglais les hollandais du travail alors là je ce qui est intéressant c’est d’abord j’ai eu j’ai eu le temps de réfléchir à mon projet j’ai eu le temps de faire de la recherche sur la vie en irlande je savais dès le début que le l’anglais et que le l’accent irlandais allait être un peu compliqué compliqué à adopter est on est on a cette mentalité en france particulièrement de s’assurer qu’on parle parfaitement ou alors on ne parle pas et j’ai décidé de me jeter à l’eau je n’avais pas vraiment le choix non plus parce que j’étais gérant de restaurant j’avais des équipes qui travaillaient sous mes ordres il a fallu que je parle anglais directement et s’était pas très bien mais sauf que mon anglais n’étant pas parfait mais par contre ma connaissance du domaine étant bonne j’arrivais à compenser mes défaillances en anglais par ma capacité à prendre des décisions correctes donc je ne suis pas sorti de mon moule trop fort en rentrant dans un domaine que je connaissais bien déjà y donc ça m’a permis de passer trois mois où mes équipes me faisait confiance malgré tout même si mes défaillances en anglais étaient visibles et en même temps quand je suis arrivé en irlande d’abord j’ai passé trois presque quatre mois sans parler français juste quand je parle avec ma famille donc j’ai évité tous les français c’était vachement difficile c’est de temps mais c’est très difficile et c’est très fatigant fait ce que je sais que je réalisais pas avant de venir en iran que c’est que ça allait être très très fatigant pour le cerveau de d’arriver à passer d’un langage à part contre les progrès ont été très importants je passais mon temps à regarder films en anglais avec des sous titres je pense que c’est la chose c’est ce que j’ai fait de mieux en arrivant en irlande j’ai passé des heures à regarder des films en anglais avec les sous titres en anglais et ça m’a permis d’apprendre du vocabulaire d’apprendre comment les phrases se former puis de fil en aiguille en anglais s’est développé je pense qu’après à partir de 6 mois je parlais à un niveau qui était correcte et c’est là où j’ai réalisé que en irlande ou qui ont comme dans beaucoup de pays anglo saxons d’ailleurs éventuellement où tu parle anglais où tu fais l’effort de parler anglais même si tu fais des erreurs même si c’est pas parfait les l’anglais est un langage universel qui utilisé par beaucoup d’étrangers comme moi par exemple et là tu es pardonner très très facilement personne ne va te regarder en dix ans rémy tu parle pas anglais parfaitement ce n’est pas le but du jeu je pense que tout le monde est vraiment là pour comprendre que tu fais un effort de parler cette langue tu fais un effort de t’adapter à la vie locale et aux us et coutumes locaux locaux et du coup ça s’est très bien passé après ça a été c’est un apprentissage et comme tout apprentissage c’est une télé ça a été difficile je pense que comme tout apprentissage et une période tu accélères et tu apprends beaucoup d’un coup et puis d’un coup tu l’impression de moins d’apprendre et ça est à l’impression que tu regrettes c’est ça mais il faut pas se laisser faut pas se laisser distraire c’est juste il faut faire l’effort un petit peu un petit peu un effort mais si toi tu fais un petit peu d’efforts le reste de la population fait vraiment un effort aussi en face pour t d pour comprendre ce qu’il y à beaucoup de choses et venant du sud de la france je m’y attendais un petit peu mais le temps le temps est vraiment différent à venant du sud de la france passée de 35 degrés en été à 15 degrés ou 20 degrés quand on a de la chance c’est c’est différent il ya beaucoup de choses beaucoup de recherches que j’ai fait ou il ya beaucoup de cultures de choc culturel la manière dont la socialisation ce ne serait pas au restaurant comme on fait en france on a plutôt tendance à aller au pub ici la manière dont les gens interviennent les uns avec les autres en france on a tendance à serrer la main à tout le monde doit faire la bise à ici le contact personnel et c’est beaucoup plus distant tout à fait et est a priori ce genre de choses ont été beaucoup plus difficile que l’anglais en fait mon anglais je pensais être le plus gros problème en fait je peux m’adapter aux coutumes locales a été beaucoup plus difficile en terme de com utilisé on va passer la main à tout le monde chaque fois qu’on arrive au travail on va pas la manière dont on va se rencontrer parler de choses c’est pas en allant manger au restaurant en morceaux messi plutôt en allant boire une bière je ne vais pas beaucoup de bien revenir ici j’en vois un peu plus maintenant à est tout tout genre de choses ont été détruites et des ajustements relativement important est bien plus important que l’anglais en fin de compte au moment de faire des tout à fait des mois tout à fait je pense que par rapport aux français on est beaucoup plus direct en irlande beaucoup plus directe c’est-à-dire que et pour donner un exemple j’ai parlé avec des clients français il ya quelques temps de ça il ya un peu plus d’un an de ça ou mon approche après avoir travaillé 10 ans en irlande seulement avec des américains ou des anglais ou des irlandais mon approche a été relativement sensiblement la même que celle que j’avais avec les anglais et les français vont trouver très abrupte et très direct donc il a fallu vraiment que je revienne un peu en arrière sur ma mère de gérer la relation avec la donc est ce que c’est quelque chose que j’ai beaucoup aimé dès le début en irlande où c’est très franc j’ai trouvé ça peut-être moins franco royaume uni je pense qu’au royaume uni sont encore plus pêchus que ça c’est à dire qu’il ya quelque chose à dire ils vont dire directement et en irlande c’est peut-être un peu un peu je pense que c’est assez c’est plus proche du royaume-uni de la france mais c’est quand même relativement direct en termes d’ approche ou où j’ai toujours trouvé les gens relativement capable de dire les choses noir c’est noir blanc c’est blanc la capacité haut que les gens de dire non aussi en france on n’a pas beaucoup l’habitude de dire non d’y renoncer négatif alors que ici si tu me demande quelque chose et que je dis non c’est pas vraiment voilà je peux pas je ne peux pas plus tout à fait tu peux direct et ça permet aussi ça veut dire que si je te demande quelque chose tu dis oui ça veut dire que ça va être oui si je demandais quelque chose à quelqu’un et qu’ils disent oui savait trouver s’ils me disent non c’est non et il n’y a pas de ya pas de je pense pas qu’il y ait de malveillance n’importe quoi c’est juste bas c’est une relation qui est beaucoup plus direct quand on s’y habitue c’est une chose je pense que c’est une des meilleures choses que j’ai appris dans ma vie à être direct et avoir une capacité à dire les choses aux gens directement et c’est pas froisser ce n’est pas être c’est pas être malveillant c’est juste voilà je peux oui je ne peux pas non s’il ya quelqu’un get caught place est allée lundi je pense que d’abord il ya ça va être un peu contradictoire mais il ya un élément de préparation se préparer à aller dans un pays que ce soit l’irlande les états unis l’australie ou l’afrique ou le costa rica peu importe où que tu voyages aller dans le monde je pense qu’il ya un élément de préparation il ya vraiment de comprendre où on va mettre les pieds mais je pense aussi qu’il faut pas se laisser distraire par tous les détails et les différences les différences et ce qu’ils vont faire la beauté du voyage et de la découverte par exemple en france on est très attachés à notre sécurité sociale ça veut dire que le dow ont prêché le docteur tout genre de choses et j’ai saveurs menée en irlande que c’est le système social n’est pas aussi développé qu’en france et ça serait très facile de se laisser distraire par sa part le fait qu’il va être du coup je dois payer mon docteur genre de choses ce qu’on perd d’un côté on le gagne d’un autre côté il ya beaucoup de choses c’est toujours pareil rien n’est parfait la france n’est pas parfaite l’irlande n’est pas parfaite mais dans l’absolu je trouve mon compte à rester en irlande par ce que valait les les choses sont gérées différemment ces pluies libera dans un sens qui va être mieux ou moins bien ça dépend des personnes aussi mais le salaire est un peu plus élevée et du coup tu te payes ta ta propre sécurité sociale et non c’est quand même plus bas et c’est plus barry beaucoup plus bas la france taxe beaucoup plus mais du coup tu as des des protections sociales qui sont beaucoup plus importantes du coup je pense que c’est très important si tu veux partir à l’étranger de se préparer de lire et de comprendre la base culturelle à base sociale du pays la base politique du pays évidemment mais il faut pas se laisser distraire par ce à ce que tu va peut-être perdre en quittant la france tu vas le tu vas gagner d’un autre côté c’est tout l’avantagé de voyager si tu décides de voyager de quitter la france pour trouver ailleurs qu’en france ce que tu as déjà en france il faut ça sert pas à grand chose il si tu pars à l’étranger si pour accepter que tu vas découvrir une autre expérience et c’est ce qui fait que ben j’étais parti pour six mois un an et que ça fait encore ça va bientôt 12 ans que je suis là ok oui évidemment il n’y a pas de choses et là aussi je pense que c’est très différent d’abord il ya la manière dont les irlandais conduisent conduisent leurs interviews leur entretien par rapport aux français en france on peut on peut parler du fait que de ton statut marital si tu es marié ou pas si tu peux dire nous on a tendance en français en france quand on fait un cv de mettre une photo ouais il faut surtout pas mettre de photos sur le cv il ya plein de choses qui sont c’est ce que j’aime aussi en inde c’est beaucoup plus factuelle sur le cv il n’y a pas besoin de mettre beaucoup de blabla ça va vraiment et on revient à la dir est rocheuse direct c’est c’est direct ces mondes cvc mon expérience c’est mon diplôme si tu mets d’une petite phrase joly à côté pourquoi pas mais il n’y a pas besoin de faire des phrases très très longue pour que recruteur comprennent ce que tu as fais ce que tu n’as pas fait s’il ne comprend pas quelque chose ils veulent te demander pendant l’entretien donc il vaut mieux avoir un cv qui est plus court avec des détails qui sont pertinentes plutôt que de mettre des grandes phrases qui n’est encore une fois pas là le fort de l’irlande sur genre de choses ils vont les choses dire est que ça c’est la première chose c’est d’arriver avec un cv il faut évidemment être propre présentable à l’heure en france ont eu tendance à être en retard et c’est acceptable en irlande tu n’es pas en retard situe à rendez-vous à 9 heures du matin c’est à 9 heures du matin et c’est plutôt 8h55 la négociation salariale ça dépend des entreprises dans lequel tu vas travailler il faut être relativement franc encore une fois dire voilà mais mes attentes sont 2 x à y est il faut être relativement renaître sur sa aussi dès le début il faut pas être timide faut pas si tu si tu as réussi à avoir un entretien avec cette compagnie avec cette boîte de cette société ça veut probablement dire qu’ils sont intéressés par son profil et il va y avoir un angle il va ya un engagement et une conversation ça va être une négociation plus que honteux dicko millions de paye et puis c’est fini il ya située à éviter pour un entretien ça veut dire qu’ils sont intéressés par son profil donc il ne faut pas hésiter à dire voilà ce sont mes attentes il faut que ce serait évidemment raisonnable ne demande pas cent mille euros 6,6 à 1,6 à un boulot de barista chez starbucks exactement tout à fait tout à fait il ya pas mal de sites en ligne c’est très facile à consulter faire une recherche entre si tu fais sur google et fait une recherche c’est une recherche des salaires moyens ou médian pour jour de ça donnera ce qu’il ya quelques sites camp glassdoor point com qui est qui est très réputé et qui a de très bonnes sources oui c’est un peu différent mais papa aussi différents que ça dans le sens où encore une fois la plupart des sociétés pour lesquelles j’ai travaillé au frais les bénéfices en amont et il n’y avait pas vraiment de c’était vraiment enfin céder c’est vraiment des package ces mondes et des paquets de bénéfices comme tous les tons assurance santé ou genre de choses ça même chose en france quand tu commences le travail en te dit voilà on te donne ça ça et ça et ça il n’y a pas forcément beaucoup de place pour négociations tu peux négocier peut-être un truc ou deux mais c’est pas vraiment le genre de chose que tu négocies en général c’est de proposer entre le proposent avant la proposition de contrat je n’ai jamais entendu parler de qui que ce soit qui venait qui négocient énormément les bénéfices si je rencontre rémi 15 en avance dans 15 ans il y avait il ya quinze ans on a fait le avant paravent à bonbons mon enrichissement culturel personnel j’ai appris plus sur les gens en deux ans ici que ce que j’ai appris en 25 ans en france le l’ouverture au monde l’irlande l’irlande est un des pays les plus ouverts au monde que je connaisse il y a les gens les gens tu acceptes tant que tu acceptes la culture et les gens tels qu’ils sont les jantes acceptant au tour tel que tu es après tu t’entends tu ne t’entends pas avec tout le monde mais ça c’est la vie ah mais mais il n’y a pas de il n’y a pas de n’y a pas de peur de l’étranger c’est c’est vraiment quelque chose différent au delà de ça c’est même plus que ça ils acceptent ils aiment rencontrer d’autres d’autres cultures je pense qu’il ya l’irlande est très ouverte sur le monde ouais je pense que j’aurais dû le faire avant et un dernière qu’il y a quelques bons plats où il y à la francophonie et je pense comme utiliser la langue et pour nous français un gros blocs heures ce que j’ai appris ce que j’ai appris et ce qui ce qui me tient à coeur aujourd’hui c’est où que j’aille demain d’abord je suis parti seul c’était une expérience relativement difficile à ma situation personnelle est différente aujourd’hui mais je suis parti seul la chose dont je suis sûr aujourd’hui c’est que en quittant la france je pensais que je quittais tous derrière moi en fait je suis parti avec un bagage intellectuel un bagage émotionnel un bagage technique que j’ai amené avec moi toutes ces choses qu’on a tendance à ne pas quantifié réellement g sont des choses qui ont été très importantes dans mon à prendre dans mon mac d’un mac dans mon adaptation en irlande si tu veux venir vivre en irlande ou si tu veux partir dans un autre pays quel que soit le pays au monde c’est sortir de sa zone de confort que de quitter son pays mais si tu restes dans si tu arrives à trouver un créneau un endroit quelque chose qui te garde 10 ou 15% de thé de tes sources et qui te permet de te raccrocher à quelque chose pendant que tu développes tout le reste de tes connaissances et le reste de ta de ton adaptation au pays c’est beaucoup plus facile donc je l’utilisé moi je suis venu en tant que région j’étais gérants de restaurants en france je suis une gérant de restaurant ici les choses n’étaient pas les mêmes le restaurant n’était pas le même les employés n’est pas le même mais je restais toujours dans un domaine qui était un peu connu et ça m’a permis encore une fois de me retrouver dans une zone juste une petite zone de confort qui m’a permis de me raccrocher à quelque chose pendant que je développais tout le reste c’est pas très compliqué et en fait ça ça t’apprend vraiment à construire ta confiance en toi s’arrête juste garder sept pays bas et aujourd’hui je suis complètement en dehors ce domaine là mais je suis dans une zone de confiance totale donc tout va bien merci merci à toi pour ton temps et s’il y a quelqu’un oui facile de me contacter par email mon email address c’est rémy point albrand m e est mis au point albrand à l brand8000 gmail.com [Musique] merci à toi alors

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: